Rencontres darles 2014 programme

We have championed the specificity of photography as a genre, but also the permeability of its uses, demanding a transversal, non-sectarian programming by the lights of multiple curators of international standing. This troupe has seen the passage of many young people -often interns-come to learn here; soon entrusted with great responsibilities, so constant is the demand, and supported by a few experienced master-acrobats.

Xiaomi Mi 9 : un concurrent pour le OnePlus 6T

All should be named, so much have they contributed to reinventing our stage. Alain Arnaudet and Alice Martin successively administered the first years of this experi- ment.


  • escort ile reunion;
  • Rencontres d'Arles 2014!
  • Actes Sud newsletter.
  • combien coute site de rencontre.
  • Inscription à la newsletter :!
  • femme celibataire 17?

They eventually took wing to other institutions, where they now have the time and the means to work differently. Despite the distance separating us, they have a remained a faithful group of friends and often get together with the troupe at nightfall. It is now my turn to leave this troupe to pursue elsewhere a journey begun 34 years ago, thanks to those who made the difficult choice to be photographers. How to leave the stage, if not theatrically? The register was set for high drama thwarted love, betrayal, political intrigue, buffoonery, epic rather than light comedy.

So it goes for places that stir the soul. Arles moves one forever if one is touched by it even once. Thus, it was only natural to give a last parade to some of the many friends who shaped the recent history of the festival: Nostalgia not being our style, they all offered new and exciting proposals. But we also wanted to invite artists and curators never before seen at The Rencontres, in the first rank of whom we find David Bailey, Vik Muniz, Patrick Swirc, Artur Walther, Daile Kaplan, the five curators and ten nominees of the Prix Découverte, and many others, including the actor and director Vincent Perez, whose first passion was photography.

checkout.midtrans.com/conocer-gente-carrascal-de-barregas.php

45e Rencontres d'Arles Photographie | Actes Sud

Forty-five years of Rencontres history. The big tent will change shape.

Many thanks to the private partners who allowed us to develop in total artistic liberty, who brought in friends, clients, and collaborators, and even creativity, adding to the effervescence of the event. Their fidelity allowed us to reassure our accountants, Huguette Veyrier and then Anne Galle, when we took all those risks. Thank you too, public partners, for your staunch support. Thanks to the people of Arles, to its charming hotels, delicious restaurants, tireless taxis, sunny café terraces, enthusiastic municipal teams, welcom- ing cultural institutions, to Jean-Paul Capitani's Association du Méjan, to the valuable tips from Fred Oggier, and to the year commitment of Claude Sintes, who believed and believes still that his museum's archaeology has every connection with photography.

The quality of these and of their work is an enormous part of The Rencontres' indisseverable roots in Arles. Thanks to all our friends, dear and prominent among them Lucien Clergue, Jean-Maurice Rouquette, and Maryse Cordesse, and to the outstanding figures of the board, who most actively supported this exciting adventure.

Thanks to those who made the renewal of this festival in a new format possible: François Barré president of the association from to , with whom we wrote and staged it, and Jean-Noël Jeanneney president since , which whom we expanded and developed it. La rédaction vous conseille. Valérie Duponchelle. Auteur - Sa biographie. Sur le même sujet. Arts Expositions. Plus d'actualités Arts Expositions. Réagir à cet article. L'actu en temps réel avec Le Figaro Suivre.

"Amitié éternelle" : être photographe sous l'Ubu d'Albanie

Votre nouveau job parmi 10 offres d'emploi Rechercher. Le Figaro dès 22h sur votre ordinateur Lire. Toutes les applications mobiles du Figaro Télécharger. Le meilleur de la presse quotidienne et magazine S'inscrire. La boutique en ligne du Figaro Découvrir.

Plus de annonces immobilières Rechercher.

OnePlus 6T : retour en force réussi pour le constructeur chinois

Plus de 15 newsletters thématiques S'inscrire. Passez votre annonce dans le Carnet du Figaro Découvrir. Testez vos connaissances! Rendre un artiste visible est le plus beau cadeau à lui offrir. Nous nous appliquons à faire d'Arles un coup de projecteur efficace, et les artistes nous le rendent bien en déployant une énergie extraordinaire lorsqu'ils y sont invités. Les Rencontres sont aussi le lieu de débat des ouvertures du champ photographique. Dans les dernières années, le vernaculaire, la photographie chinoise, russe, mexicaine, argentine, sud-africaine, la photographie non plus hors les murs mais sur les façades ou dans le cyberespace, l'essor du livre, sont quelques-uns des nombreux thèmes proposés au public comme aux professionnels ou aux enseignants.

Rencontres Arles 2014 : la programmation dévoilée !

Nous avons prôné une spécificité du genre photographique mais une perméabilité de ses usages, revendiquant une programmation transversale et non sec- taire éclairée par l'apport de nombreux commissaires de rang international. Cette troupe a vu passer beaucoup de jeunes - souvent stagiaires - venus s'y former, très vite chargés de lourds projets tant l'urgence y a été constante, encadrés par quelques acrobates expérimentés. Il faudrait les citer tous tant ils ont contribué à réinventer cette scène.

Alain Arnaudet et Alice Martin les ont successivement encadrés les premières années de cette nouvelle formule. Florence Maille, Marie Terrieux, Clémentine Aubry, Juliette Vignon, Stéphanie Retière et Lauriane Hervieux ont assumé, sans jamais afficher de scepticisme, tous les nouveaux tours qu'il me semblait nécessaire d'ajouter chaque année. Ils et elles ont essaimé dans différentes institutions où le temps et les moyens leur est donné de faire autrement.

Malgré la distance, ils sont restés un groupe d'amis fidèles et rejoignent souvent la troupe à la nuit tombée.

C'est à mon tour de quitter cette troupe pour poursuivre ailleurs un voyage commencé il y a trente-quatre ans grâce à ceux qui ont fait ce choix difficile d'être photographes. Il n'était pas possible de sortir de scène autrement que de façon théâtrale. Cela a pris des accents dramatiques dépit amoureux, trahison, complot politique, bouffonnerie, épopée plus que de comédie légère.

Il en est ainsi des lieux qui ne laissent pas indifférents. Arles touche pour toujours si l'on y est sensible une première fois. Il était donc normal d'offrir une dernière parade autour de quelques-uns des nombreux amis qui ont marqué l'histoire récente du festival: La nostalgie n'étant pas nôtre, ils offrent tous des propositions nouvelles. Mais nous tenions aussi à inviter des artistes et commissaires dont la présence est inédite aux Rencontres, au premier rang desquels David Bailey, Vik Muniz, Patrick Swirc, Artur Walther, Daile Kaplan, les cinq commissaires et les dix nominés du prix Découverte, et de nombreux autres parmi lesquels l'acteur et réalisateur Vincent Pérez dont la première passion était la photo.

Quarante-cinq ans d'histoire des Rencontres, le chapiteau va changer de forme. Merci aux partenaires privés qui ont permis ce développement dans une liberté artistique totale, qui ont su entraîner leurs amis, clients et collaborateurs et même être créatifs, contribuant ainsi à l'effervescence. Leur fidélité a permis de rassurer nos comptables Huguette Veyrier puis Anne Galle alors que nous prenions tous les risques.